Cette année, 2 nouveaux arbitres ont rejoint les rangs des arbitres officiels du club. Gabin et Dorian, joueurs au club, ont obtenu leur examen d’arbitre : félicitations à eux ! Découvrez leurs portraits.

 

Présentation de Gabin et Dorian

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?
Dorian : J’ai 15 ans et je joue depuis 9 ans au Stade Saint Aubinais. Je suis en 3ème au collège Pierre de Dreux à Saint-Aubin-du-Cormier.

Gabin : J’ai aussi 15 ans et cela fait 8 ans que je joue au Stade Saint Aubinais. Je suis en seconde générale dans un lycée à Cesson-Sévigné.

 

Gabin, Dorian et l’arbitrage

Qu’est-ce qui vous motivé à devenir arbitre officiel ?
Dorian : Mon oncle était arbitre à Bazouges-la-Pérouse et j’aimais observer les arbitres quand je regardais des matchs à la télé. J’en ai parlé à mon père et à force d’en parler avec lui, j’ai pris goût à l’arbitrage.

Gabin : Mon grand-père arbitrait en DH et en régionale en Mayenne. J’ai eu les ligaments croisés et ça m’a empêché de jouer pendant un an. Pendant la rééducation, j’ai fait beaucoup de matchs en tant qu’arbitre de touche. J’en ai parlé avec mes parents et on s’est inscrit en même temps à la formation d’arbitre avec Dorian.

 

Quelle formation avez-vous suivi pour devenir arbitre ? Qu’est-ce que l’école d’arbitrage ?
Dorian : On doit d’abord s’inscrire à la formation d’arbitre et on suit ensuite une formation initiale à Saint-Grégoire pendant 3 samedis. La formation se passe sur table et on fait une sortie sur le terrain de Saint-Grégoire.

Gabin : Il y a pas mal de choses qu’on connaissait déjà mais ça s’adresse à des personnes qui connaissent le foot ou pas du tout. Dans notre groupe, il y avait des personnes de 12 à 40 ans et on suit tous la même formation.

Dorian : Au bout du 3e samedi, on passe un examen théorique sur table le matin. Il est corrigé dans l’après-midi et on a les résultats le soir. Tu sais rapidement si tu as ton examen ou pas.

Gabin : On va donc pouvoir arbitrer des équipes qui sont de notre catégorie ou en-dessous. Et on est accompagné par un encadrant. Il nous transmet les les matchs à arbitrer, notre planning. On peut lui remonter nos problèmes, par exemple pour l’administratif.

Dorian : Le club prend en charge la formation et on reçoit ensuite  d’un kit de l’arbitre avec un maillot d’échauffement, un K-way, un sifflet et des cartons. La tenue de l’arbitre est prise en charge par le club.

Gabin : Comme les règles d’abitrage évoluent, on a une remise à niveau tous les ans.

 

Quelles sont pour vous les 3 valeurs essentielles de l’arbitrage ?
Dorian : Je dirais le respect, le fait de prendre du plaisir sur le terrain et d’être juste dans ses décisions.

Gabin : Pour moi, c’est le respect, la rigueur et la confiance en soi. Il faut assumer ses choixet se faire respecter.

 

Qu’est-ce cela va vous apporter sur le plan personnel ?
Dorian : Cela va me permettre de garder en tête qu’il faut bien être organisé : on doit préparer des feuilles de match, écrire des rapports si on met des cartons. Ca va aussi permettre de faire des rencontres et se créer un réseau au niveau du District.

Gabin : Je pense que cela va me faire mûrir et me permettre de développer mon sang-froid. Il faut rester calme et ne pas envenimer les choses.

 

Avez-vous un objectif à plus ou long moyen terme ?
Dorian et Gabin : Pendant la saison 2019-2020, on va commencer à arbitrer. On doit arbitrer minimum 11 matchs sur la saison. On sera arbitre ou joueur une semaine sur 2.

On peut garder ce double rôle pendant 2 ans et après on devra choisir si on veut être arbitre ou joueur à 100%. Ca laisse le temps de choisir.

À la fin de chaque saison, il y a des bilans qui sont faits des arbitres. Tu peux être promu pour passer sur des catégories supérieures. Notre objectif est d’aller arbitrer au plus haut niveau possible.

 

Quel est votre modèle d’arbitre ?
Dorian : François Letexier. Il est breton et il arbitre en Ligue 1.

Gabin : Clément Turpin. Il arbitre des rencontres de nations et il a fait la Coupe du Monde en Russie : c’est le seul français à arbitrer à haut niveau

 

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui veut se lancer dans l’arbitrage ?
Dorian : Il faut tenter car si ça te plaît pas, tu peux arrêter. C’est stressant au début et quand on a vu les personnes qu’il y avait en formation et qu’on venait tous d’horizons différents, on s’est dit que c’était possible.

Gabin : Il n’y a rien à perdre. Si c’est un joueur qui joue en basse division et qu’il en a marre de jouer, alors il peut passer l’examen. On pourrait croire que l’arbitrage c’est facile mais en fait derrière il y a des joueurs à gérer.

 

Enfin, un pronostic sur le parcours des Bleues pendant la Coupe du Monde féminine ?
Dorian : Championnes du Monde !

Gabin : Demi-finalistes mais on craint le match des quarts contre les Etats-Unis !

 

Merci à vous et bonne continuation dans votre parcours d’arbitre !

 

 

L’arbitrage vous intéresse ? Vous souhaitez vous investir pour le club ?
Vous pouvez consulter le site de la Ligue de Bretagne et nous envoyer un message via le formulaire de contact !

Laisser un commentaire